L'ISAE-SUPAERO et le CNES renforcent leur partenariat

Dernière modification le : 18 Juin 2015

Le directeur général de l’ISAE-SUPAERO, Olivier Lesbre et le président du CNES, Jean-Yves Le Gall ont signé jeudi 18 juin 2015, au Pavillon du CNES du 51e Salon du Bourget, le renouvellement de la convention visant à consolider leur partenariat dans les domaines de la formation, de la recherche et de l’innovation.

Dans le cadre d’une collaboration déjà ancienne, des activités d’étude et de recherche dans le domaine du spatial se sont largement développées entre le CNES et l’ISAE-SUPAERO. Cette nouvelle étape va permettre de mieux structurer les relations entre les deux partenaires.

© Crédits photo ISAE-SUPAERO.

Les objectifs de cet accord renouvelé sont les suivants :

  • mieux communiquer auprès des étudiants et des jeunes diplômés de l’ISAE-SUPAERO sur les activités relevant des systèmes spatiaux et de leurs applications ;
  • favoriser le développement de projets étudiants et de projets de recherche coopératifs en commun ;
  • développer et améliorer les formations de l’ISAE-SUPAERO sur les sujets concernés et soutenir la préparation des étudiants à leur entrée sur le marché du travail ;
  • mieux bénéficier des savoir-faire du CNES pour développer l’expérience professionnelle et internationale de ses étudiants ;
  • participer à des projets de recherche communs, en particulier dans le cadre de thèses ISAE-SUPAERO cofinancées par le CNES.

À l’issue de cette signature, Jean-Yves Le Gall a déclaré : « Je me réjouis de la signature de cet accord-cadre qui permet au CNES de reconduire, améliorer et resserrer ses liens avec l'ISAE-SUPAERO, référence mondiale de la formation et de la recherche dans les domaines de l’aéronautique, du spatial et des systèmes connexes. Les enjeux de l’Espace de demain passent assurément par une formation de très haut niveau qui participe de la diplomatie économique au bénéfice de la France. À tous ces égards, cette signature témoigne de notre volonté commune de conforter la place imminente de la France dans le domaine aérospatial et de faire de la France un acteur majeur de la formation spatiale

Pour Olivier Lesbre, " cette signature conforte et renforce les liens de l’Institut avec le CNES, partenaire naturel et précieux pour l'ISAE-SUPAERO, tant pour son soutien à l'enseignement et aux projets étudiants, que pour des collaborations en recherche et développement. Les étudiants de tous horizons passionnés d'espace qui intègrent l'ISAE-SUPAERO peuvent ainsi s'investir dans de grands projets coordonnés et soutenus par le CNES tels que les programmes "nanolanceur PERSEUS" et "nanosatellites JANUS".